[Tuto] Une console retro-gaming qui permet de jouer à plusieurs jeux et consoles, pour moins de 40€ ? Raspberry et Recalbox !



La NES Mini, ainsi que la Super NES Mini sont sorties, pour moins de 60€ chacune. Mais leur faible approvisionnement et leur succès font que les prix peuvent facilement dépassés les 160€ ! Alors si je vous dis que pour moins de 40€, vous pouvez facilement fabriquer votre propre console retro-gaming, bien plus discrète, plus complète, et donc bien moins cher ? C’est tout à fait possible et très simple grâce au Raspberry Pi, ainsi qu’à Recalbox ! Je vais vous expliquer ici comment faire.

Recalbox, kézako ?

Recalbox est une ROM, ou un OS (tout dépendra de vos gouts) qui va droit au but, vous proposant de faire passer votre Raspberry pour un simulateur de console. En effet, dés le démarrage Recalbox vous propose immédiatement de jouer aux consoles et jeux préinstallés, et rien d’autre.  Mais en fouillant un peu, on peut aussi lancer le fabuleux media center Kodi, ça en fait donc une console de salon idéale qui pourra aussi lire vos films et séries stokés en réseaux ou sur une clé USB comme peut le faire une PS3/4, Xbox etc.

Vous le verrez, l’installation est incroyablement simple et à la portée de tout le monde donc n’ayez pas peur, si vous voulez retomber en enfance ou vous faire plaquer par votre femme parce que vous jouez trop, lancez-vous !



————————————————————

De quoi j’ai besoin ?

De pas grand chose ! Tout d’abord, assurez-vous d’avoir un ordinateur (pc, mac, linux) connecté à internet. Puis:

  • Un Raspberry Pi 3B à environ 32€ sur AliExpress (Même un Raspberry Pi2 fera l’affaire).
  • De quoi l’alimenter, comme un chargeur de tablette ou de smartphone, mais délivrant un minimum de 2A.
  • Une carte SD de minimum 8Go (elle servira de disque dur, elle permettra de stocker le mystes dessus, ainsi que les jeux).
  • Une manette, Bluetooth ou USB, aux choix. Personnellement je vous conseille la Xiaomi Gamepad qui peut aller partout (TV, Mac, Android, iOS, Windows..).
  • Un clavier, au cas ou.

 

Et c’est tout ! Supposant que vous avez surement une carte SD qui traine d’un vieux portable ou d’une vieille tablette, on s’en sort pour environ 32€, alors elle est pas belle la vie ?
On peut maintenant commencer !


————————————————————

Comment on fait ?

Comme je l’ai dit plus haut, il n’y vraiment rien de bien sorcier.. On va commencer par télécharger NOOBS à cette adresse, l’utilitaire créer par l’association Raspberry Foundation, qui regroupe une partie des Systèmes très utiles au Raspberry.

Prenez la version Zip.

Une fois télécharger, on fait un clique droit > extraire tout… sur l’archive NOOBS.

 

Et on devrait obtenir un dossier comme celui-là.

Insérez votre carte SD dans votre ordinateur, formatez-la en FAT32 en faisant un clique droit sur votre carte SD puis formater (1) sélectionner FAT32 (par défaut) (2), puis enfin cliquez sur Démarrer (3).

Copiez-collez le contenu que vous venez d’extraire, sur la carte SD, et insérez-la dans le Raspberry. Alimentez le Raspberry seulement après avoir connectez la carte à l’intérieur, il va démarrer tout seul, sans interrupteur.

Vous arrivez sur cette écran de démarrage. En bas, cliquez la langue pour la mettre en francais (1), ce qui passera aussi le clavier en AZERTY en même temps. Ensuite dans la liste des systèmes proposés, descendez un peu, et cocher recalboxOS (2), et cliquez enfin sur Installer (3).

Noobs vous indiquera que le contenu de la carte SD sera formater pour l’installer, cliquez sur Oui, et l’installation se fait toute seule, comme une grande. Le temps dépendra de la vitesse de votre SD.

Jusqu’à ce que cette petite fenêtre s’affiche, cliquez sur OK, et le Raspberry va redémarrer tout seul.

Une fois redémarrer, vous atterrissez sur cette page. Voila, RecalOS est installé, et votre console retro-gaming est prête! Et vous pouvez maintenant profitez des jeux installés par défaut !

Les consoles pré-installées par défaut sont:

  • Amstrad CPC
  • Gameboy Advance
  • SEGA
  • Nintendo
  • PC Engine
  • Doom
  • Super Nintendo

C’est bien beau tout ça, mais avec une manette c’est mieux non ?



————————————————————

Configurer sa manette.

Maintenant que tout est prêt, une manette pour jouer c’est plutôt pas mal non ? Rassurez-vous, la configuration, est elle, aussi un jeu d’enfant.

Pour une manette USB:

Une fois arriver sur l’écran principal, connecter votre manette, puis rester appuyer sur n’importe quel bouton, et re-appuyez encore sur un bouton.

Cette fenêtre apparaitra. Il ne vous restera plus qu’à appuyer sur les touches que l’on vous demande. La sélection descendra au fur et à mesure pour configurer les touches suivantes. Retenez bien la touche que vous avez configurez au bouton B, c’est elle qui servira à quitte ce menu de configuration, une fois que vous avez terminer.

Voila, votre manette est configurée !

Si vous vous êtes tromper dans la configuration d’une touche, pas de panique ! Une fois sur l’écran principal, appuyer sur le bouton Start, puis Controllers Settings. Vous pourrez reconfigurez votre manette, ou en configurer des nouvelles pour jouer à plusieurs.

Pour une manette Bluetooth:

À l’aide de votre clavier, appuyer sur la touche entrée, vous allez atterrir dans le menu principal.

Descendez jusqu’à Controllers Settings.

Puis descendez sur Pair a bluetooth controller. La recherche se lance, si votre manette est bien allumée, elle devrait être repérée. la configuration se fera comme une manette USB, il faudra donc se référer au paragraphe au dessus.

 

Et voila ! Les manettes sont prêtes à jouer, mais avec le peu de jeux installés par défaut, on faite vite le tour non ? Donc maintenant on va voir comment rajouter des jeux.. Et des consoles ! Et oui, c’est juste ça Recalbox !


————————————————————

Installons de quelques jeux et consoles !

À vrai dire, il n’y a pas besoin d’installer de nouvelles consoles, car elles le sont déjà. Il suffit juste de télécharger les images des jeux, sur, par exemple, le site Emuparadise.com, un des sites les plus connu dans le domaine des Image de jeux.

Ensuite pour les mettre dans le Raspberry, il y a plusieurs façons. Les deux plus simple se font avec l’ordinateur avec lequel vous télécharger les jeux, si vous avez le partage réseau activer, ouvrez un explorateur de fichier, puis allez dans Réseau.

Vous devriez voir apparaitre RECALBOX. Allez donc dedans.

Puis ensuite dans Share puis roms, et copier coller votre jeux dans le dossier de la console correspondante. Comme vous pouvez le voir, énormément de console sont déjà préinstallée ! Une fois le Raspberry redémarrer, le jeux se met dans la liste, sous le logo et le nom de cette dernière quand vous vous baladez dans le menu. Vous pouvez y jouer en appuyer sur le bouton Start de votre manette ! C’est simple non ?

La seconde façon, si vous n’avez pas le partage réseau activé:

Retournez dans le menu de Recalbox, puis descendez sur Network settings.

Appuyez sur Ok, et retourner sur Network Settings.

À la deuxième ligne, vous avez votre adresse IP. Pour moi c’est donc 192.168.1.8. Copiez/collez-la dans votre navigateur.

Vous tombez sur cette interface. Cliquez sur ROMs dans le menu de gauche.

Vous atterrissez dans une interface qui ressemble à celle de votre ordinateur avec les dossier représentant chaque simulateur de console installées. Entrée dans la console souhaitée.

Puis cliquez sur Déposez ici les ROMs à uploader.
Et sélectionnez les jeux que vous avez télécharger.

 

Et voila, redémarrez votre Raspberry, et profitez des bons vieux jeux retro !!

 

N’hésitez pas à donner vos retours !



————————————————————

Les astuces !

Pour éteindre votre Raspberry, il vous suffit d’aller dans le Menu.

Descendez tout en bas sur Quit, et sur Shutdown Systeme puis confirmez.

 

————————————————————






3 comments on “[Tuto] Une console retro-gaming qui permet de jouer à plusieurs jeux et consoles, pour moins de 40€ ? Raspberry et Recalbox !”

  1. Jon Watson dit :

    Hi guillaume,

    I saw you tweeting about wordpress and thought you might be interested in my new plugin WP Tag Machine and just for $2.

    With WP Tag Machine you can 100s of Top Google Rankings Without Building Any Backlinks…

    See how it works: https://goo.gl/ZjvrTN

    Keep making great stuff!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
Translate »