J’ai testé: Un dashboard multimédia en 5.25 pouce.. de chine !

N’ayant jamais eu l’utilité d’un lecteur de carte SD jusqu’à présent, je me contentais d’un vieux lecteur en Mini USB qui faisait que buger une fois sur deux, et qui avait des débits vraiment minable pour une année 2017. J’avais quand même aussi installé un lecteur de carte en 3.5 pouce sur la tour de mon ordinateur, juste au cas ou. Mais, comme la plupart des gens passé à Windows 10, ce dernier ne fonctionnait plus sous ce système d’exploitation. Je me suis donc décidé à chercher un « Dashboard » (ou baie multimédia) en 5,25 pouce, et bien plus complète, pour pour ma jolie tour.

Un dashboard, kézako ?
Littéralement, le terme dashboard signifie tableau de bord dans la langue de Shakespeare. Il a plusieurs significations, ou plutôt utilisations dans le monde de la technologie et de l’informatique. Ici, il va tout simplement nommer une baie 5,25 pouce regroupant plusieurs port comme de l’USB, des Jack, Sata, et même des petit panel de contrôle pour ventilateur et/ou températures de votre tour ! C’est vraiment pas mal quand on veut garder un oeil sur sa config.

Pour la baie présentée dans ce test, je me suis tourné automatiquement vers Aliexpress pour y trouver mon bonheur. Après quelques recherches et trouvailles très intéressantes, j’ai choisi la baie que vous voyez ci-dessus en image, et accessible via ce lien-là.

Pour 15€ on est plutôt gâté sur la papier, mais qu’avons nous en réalité, et les débits ? Je vous détail tout ça dans ce test !

————————————————————

Unboxing

Pour le déballage du produit, rien ne sert de s’attarder. Ça sera donc tu très rapide.

Le dashboard est livré dans un simple carton montrant tout les modèles de la série existants. à l’intérieur on trouve le Dashbord, une notice d’installation qui n’est pas du tout dans la langue de Molière, et, ils y ont pensés, un sachet de 4 petites vis pour fixer la baie dans les rails de la tour ! Niveau protection il n’y en a pas, ce n’est pas vraiment nécessaire au vu du produit je trouve, d’ailleurs il était livré dans une simple enveloppe à bulle sans protection non plus..

 

————————————————————

Détail du produit

Voici un tableau récapitulatif des périphériques qu’il possède. Notez que ça peut changer selon la version, il en existe par exemple avec un écran de contrôle pour les ventilateur, ou moins d’USB tout simplement.

lecteur de carte CFx1
lecteur de carte TFx1
lecteur de carte M2x1
lecteur de carte SDx1
lecteur de carte MMC/MSx1
USB 2.0x6
USB3.0x2
Satax1
eSATAx1
Molexx1
Jack 3.5mm audiox1
Jack 3.5mm Microx1

Sur le dos de la baie, on trouve donc:

  • Une prise Molex qui va servir à alimenter la baie, ainsi que la prise Molex présente sur la baie pour alimenter les disque dur par exemple.
  • Une prise audio interne pour les deux sorties Jack 3.5mm.
  • Une prise USB 2.0 semi câblée, 4 broches (qui servira à la fois pour toute les cartes, et pour tout les ports USB2.0).
  • Une prise USB 3.0 32 broches.
  • Et pour finir deux prise SATA, une pour alimenter le Sata, et la seconde pour le eSATA.

 

Pour 15€ comme vous pouvez le voir, on est plutôt gâté !

 

————————————————————

Installation

Pour installer ce genre de baie dans votre tour, rien de plus simple. Vous ne pouvez pas vous tromper ! Chaque câble va à un seul endroit, et dans un seul sens ! Ils sont tous différents, et possèdent tous des détrompeurs.

 

On commence par brancher La prise Molex pour l’alimentation de la baie. Par précaution, vous pouvez commencer l’allumage de votre pc pour voir si la LED rouge s’allumera, signe que la baie s’allume et fonctionne.

 

On branche ensuite le câble USB 2.0, idem pour l’USB 3.0 et le câble audio qui ressemble au câble USB 2.0.

 

On termine par les deux câbles SATA

Voilà tout est prêt ! On peut refermer le boitier, et passer au banc de test.

 

————————————————————

La pratique

 

Je ne vais pas vous expliquer le branchement d’une clé USB, ou d’une carte SD, je crois que vous savez ce que vous touchez si vous êtes dans cet article.. On va donc plutôt s’attarder sur le branchement du disque dur en SATA. Ici, on a possibilité de brancher un disque dur interne, comme si on le brancher à l’intérieur de son pc. Sauf que tout ce passe à l’extérieur, sur notre baie.

à l’époque, il y a environ une dizaine d’année, brancher ou débrancher un disque dur pendant que l’ordinateur est allumé vous donnez le droit à un Blue screen, aussi appelé écran de la mort dans le jargon du milieu. Aujourd’hui, il existe ce qu’on appelle le Hot Swapp, qui veut dire branchement à chaud. Comme son nom l’indique, il va permettre de brancher un disque dur, à l’intérieur de votre tour pendant que cette dernière est en fonctionnement sous Windows (Ou linux). La baie utilise se principe de Hot Swapp avec le port SATA, et le port Molex qui va servir  à alimenter le disque dur. Je possède déjà un port Hot Swapp sur mon boitier, mais un de plus ne me sera pas de trop pour mes travaux.

 

Pour cela, il va donc vous falloir un petit câble adaptateur Molex femelle vers SATA femelle pour l’alimentation, et un simple câble de donnée SATA. Pour ma part j’ai coupé le câble d’alimentation d’une alimentation HS qui trainait. Par chance elle possédait un câble avec deux Molex et un SATA, j’en ai donc profiter. Comme quoi être conservateur ça aide ! Sinon, les adaptateurs comme celui-ci ne coute pas plus d’1€ sur Aliexpress.

On connecte ensuite le câble Molex à la baie, puis le câble SATA, et on relie tout ça au Disque dur. Là aussi, chaque câble ne va qu’à un seul endroit et dans un seul sens, on ne peut donc pas se tromper.

Un petit tour dans le BIOS de la carte mère pour voir si le disque est bien repéré.. Et c’est parfait, le nom du modèle indiqué sur l’étiquette du disque dur apparait bien dans le BIOS, on est donc bon.

Un petit benchmark du disque dur. Pour un disque dur 5400 tpm qui a à peut près 5an on est sur du tout bon.

Les débits de ma carte SD. Une Kingston SD10VG2, de classe 10 donc. C’est plutôt correct sur de l’USB2.0, la baie ne bride pas les performances du chipset Z77 de ma carte mère.

Ici on a les débits ma clé USB Samsung en USB 3.0 sur le port USB 3.0 de la baie. Le débits en écriture est minable, mais ça a toujours était le cas. On a donc là aussi aucun bridage.

Pour finir, un bench de la même clé USB 3.0, mais sur un port USB 2.0 de la baie. On est plutôt encore une fois avec des débits au niveau de la carte SD, c’est normal.

Pour le reste, je ne possède pas le matériel adéquat pour faire les benchs. Ces derniers étant plutôt rare, je ne vais pas m’attarder dessus. Les résultats seront quasiment identiques au débits de l’USB2.0, selon la qualité votre matériel.

 

————————————————————

Conclusion

 

Pour moins de 15€, frais de port inclus, je ne regrette pas du tout mon achat. Ma carte SD est enfin parfaitement gérée avec des de bons débits. J’ai gagné des ports USB 2.0 et 3.0, et en plus de ça, j’ai gagner un lecteur de disque dur Hot Swapp, qui me servira pour le boulot.
Malgré la qualité un peu faiblarde du plastique de la baie, mais étant donné que cette dernière va rester logée dans son boitier et plus bouger, je peux que vous encourager à acheter ce genre de produits si vous en avez besoin ! C’est toujours mieux qu’un lecteur de cartes Micro USB comme j’avais, qui fait trainer des câbles en plus sur notre bureau.

 

Si ce test vous a plu, n’hésitez pas à le partager, et surtout donnez votre ou vos suggestion en commentaire !

 

————————————————————

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
Translate »